Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/202

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LES FILLES


couplets


À UN AMI QUE SA FEMME VENAIT DE RENDRE PÈRE
D’UNE QUATRIÈME FILLE


Air : Verdrillon, verdrillette, verdrille (Air noté )


    Quand des filles naissent chez vous
        Pour le plaisir de ce monde,
    Dites-moi, messieurs les époux,
        Pourquoi chacun de vous gronde.
    Aux filles, morbleu ! nous tenons ;
Faites-en, faites-en de gentilles :
    Qu’elles soient anges ou démons,
                    Faites des filles ;
                    Nous les aimons.

    Maris, toujours trop occupés,
        Que, près des gens qui vous aident,
    Aux femmes qui vous ont trompés
        Un jour vos filles succèdent.
    Aux filles, morbleu ! nous tenons ;
Faites-en, faites-en de gentilles :
    Qu’elles soient anges ou démons,
                    Faites des filles ;
                    Nous les aimons.