Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/187

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Molière a terminé sa vie
Entre deux sœurs de charité.
Or, quand Jeanne fait œuvre pie,
C’est un rendu pour un prêté.
De Thalie elle fut tourière
Avec talent, grâce et beauté,
Et la suivante de Molière
Fonde une maison de santé.

L’amitié seule y donne place :
Moi, j’en ai fait mon Hôtel-Dieu.
Infirmiers, remplissez ma tasse ;
C’est aujourd’hui le saint du lieu.
Quand il s’agit de fêter Jeanne,
Mon seul régime est la gaîté.
Je veux m’enivrer de tisane
Dans cette maison de santé.