Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/182

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LA COURONNE DE BLUETS


À MADAME ***


Air : J’ai vu partout dans mes voyages (Air noté )


Du ciel j’arrive, et mon voyage
Nous épargne à tous bien des pleurs.
Beauté folâtre autant que sage,
Ne jouez plus avec des fleurs.
Sachez qu’hier, la panse ronde
Et l’œil obscurci par Bacchus,

Jupin a cru dans notre monde
Voir une couronne de plus.

bis.


À la colère il s’abandonne :
« L’abus, dit-il, devient trop fort.
Encore un front que l’on couronne
Quand le faiseur de rois est mort [1] !
Sur ce front lançons mon tonnerre ;
Du faible enfin vengeons les droits.
Je veux voir un jour sur la terre
Les rois sujets, les sujets rois. »

  1. Napoléon.