Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/18

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LE CHAMP D’ASILE


AOÛT 1818



Un chef de bannis courageux,
Implorant un lointain asile,
À des sauvages ombrageux
Disait : « L’Europe nous exile.
« Heureux enfants de ces forêts,
« De nos maux apprenez l’histoire :
« Sauvages ! nous sommes Français ;
« Prenez pitié de notre gloire.

« Elle épouvante encor les rois,
« Et nous bannit des humbles chaumes
« D’où, sortis pour venger nos droits,
« Nous avons dompté vingt royaumes.
« Nous courions conquérir la paix
« Qui fuyait devant la Victoire.
« Sauvages ! nous sommes Français ;
« Prenez pitié de notre gloire.

« Dans l’Inde, Albion a tremblé
« Quand de nos soldats intrépides