Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/160

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’AMITIÉ


couplets


CONTÉS À MES AMIS LE 8 DÉCEMBRE 1822,
JOUR ANNIVERSAIRE
DE MA CONDAMNATION PAR LA COUR D’ASSISES


Air : Quand des ans la fleur printanière (Air noté )


Sur des roses l’Amour sommeille ;
Mais, quand s’obscurcit l’horizon,
Célébrons l’Amitié qui veille
À la porte d’une prison.

Tyran aussi, l’Amour nous coûte
Des pleurs qu’elle sait arrêter.
Au poids de nos fers il ajoute,
Elle nous aide à les porter.

Sur des roses l’Amour sommeille ;
Mais, quand s’obscurcit l’horizon,
Célébrons l’Amitié qui veille
À la porte d’une prison.