Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/116

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Puisqu’ Mont-Rouge nous menace,
Et rêv’ quelqu’ Saint-Barthél’my,
Préparons-nous, quoi qu’on fasse,
À repousser l’ennemi.
Quand vers un’ perte certaine
L’ navire est conduit foll’ment,
En dépit du capitaine,
Faut sauver le bâtiment.
                N’ cessons pas,
Chers amis, d’ marcher au pas.