Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/108

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



NABUCHODONOSOR


1823


Air de Calpigi (Air noté )


Puiser dans la Bible est de mode :
Prenons-y le sujet d’une ode.
Je chante un roi devenu bœuf ;
Aux anciens le trait parut neuf. (bis.)
Sur-tout la cour en fut aux anges ;
Et les brocanteurs de louanges
Répétaient sur les harpes d’or :
Gloire à Nabuchodonosor !

Le roi beugle, eh ! vivent les cornes !
Sire, quittez ces regards mornes,
Lui disaient les amis du lieu ;
En Égypte vous seriez Dieu.
Pour fouler aux pieds le vulgaire,
Homme ou bœuf, il n’importe guère.
Répétons sur nos harpes d’or :
Gloire à Nabuchodonosor !

Le roi se fit à son étable ;
À sa manière il tenait table,
Et crut régner en buvant frais.
Les sots lui prêtaient d’heureux traits.