Page:Aymar de Saint-Saud - Armorial des prélats français du XIXe siècle (1906).djvu/121

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
104
ARMORIAL DES PRÉLATS

l'on a voulu représenter ronde ou une mer), à l’étoile rayonnante d’or chargée d’an M de sable au lieu d’honneur ; au 2 de gueules à l’agneau pascal d’argent, la tête détournée au nimbe crucifère d’or, tenant une croix du même.

DEVISES. — Monstra te esse matrem (Hyma. vesp. B. M. V.). — Animam pro ovibus meis.

SCEAU. — Il représente N.-D. d’Espérance de Pontmain, saint Jules pape, saint Julien premier évêque du Mans et co-patroa de l’évêché de Laval, avec cette invocation au-dessous : Orate pro nobis.

GEAY (PIERRE-JOSEPH), né à Saint-Symphorien-sur-Coire (Rhône) le 15 mars 1845, préconisé le 25 juin 1896, démissionnaire le 30 août 1904.

ARMES. — D’azur à la forteresse d’or accostée en chef des monogrammes constantinien et de la Vierge d’argent, à la campagne de gueules chargée d’un lion léopardé d’argent.

DEVISE. — Pro fide et patria.

LIMOGES
(1802. — Haute-Vienne, Creuse)

DUBOURG ET DU BOURG (MARIE-JEAN-PHILIPPE), né à Toulouse le 23 août 1751, sacré le 7 juin 1802 à Paris, décédé le 31 janvier 1822.

ARMES. — Jusqu’à la Restauration, ses initiales, ensuite : d’azur à 3 branches d’épines d’argent.

DE PINS (JEAN-PAUL-GASTON). Il naquit à Castres, en Languedoc, le 8 février 1766 ; préconisé d’abord évéque de Béziers le 1er octobre 1817, puis de Limoges le 27 septembre 1822, il ne fut sacré que le 10 ou le 16 novembre 1822. Il fut promu archevêque titulaire d’Amasie en octobre 1824 pour administrer apostoliquement le siège de Lyon. Mgr de Pins se retira à la Grande-Chartreuse en 1839 et mourut à Lyon le 30 novembre 1850, avec le titre de chanoine de Saint-Denis. Il avait été nommé comte et pair en 1827.

ARMES. — De gueules à trois pommes de pin d’or. (Sauf le chevron et le croissant, celles de Mgr de La Bouillerie).

DEVISES. — L’un des neuf barons de Catalogne (L’a-t-il portée ?).