Page:Austen Lady Susan Watson Letters.djvu/231

Cette page n’a pas encore été corrigée


INTRODUCTION VII

et certains de Tante Cassandra à moi après At. La mort de Jane. "

Cet endossement porte la date d'août 1856, et a été probablement fait la dernière fois que ma mère a regardé les lettres. En tout cas, une comparaison de ces lettres avec certains cité par] Mr. Austen Leigh fait clairement comprendre qu'ils ont jamais été entre ses mains, et qu'ils sont maintenant présenté au public pour la première fois. Effectivement, il est regrettable que le "Mémoire" "aurait dû être publié sans le lumière supplémentaire que beaucoup de ces lettres jettent sur la "vie", bien sûr, aucun blâme attache à M. Austen Leigh en la matière.

L'opportunité, cependant, d'avoir été perdue, et "Lady Susan" déjà publié, il est resté pour moi d'examiner si les lettres qui était entré en ma possession était suffisante, l'intérêt public pour me justifier en leur donnant au monde. Ils avaient évidemment, pour le plus partie, été laissé à ma mère par sa tante Cassandra Austen; ils contiennent les effusions confidentielles de l'âme de Jane Austen à sa bien-aimée sœur, entrecoupée de nombreux membres de la famille et des détails personnelles qu'elle aurait sans aucun doute dit à aucun autre être humain. Mais aujourd'hui, plus de soixante-dix longues années se sont passés et la plus grande partie d'entre eux était écrite; personne maintenant la vie peut, je pense, avoir un possible juste