Page:Austen - Mansfield-Park.djvu/75

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


subite et la plus comique. L’emphase du rôle factice fit place à la politesse un peu gauche d’un homme qui se sent embarrassé de sa position, et qui s’indigne de pouvoir être déconcerté par quoique ce soit.

Tom cependant étoit moins disposé à plaisanter qu’à l’ordinaire. Il s’avança et présenta Yates comme son ami particulier. Sir Thomas fut peu satisfait de voir ce nouveau personnage ajouté à la liste nombreuse des amis particuliers de son fils ; mais il avoit trop d’usage du monde pour laisser voir son mécontentement. D’ailleurs, il ne vouloit pas que ce jour, qui le rendoit à sa famille, fût marqué par des témoignages de désapprobation. Il se contint même assez pour écouter un moment le bavardage de Yates, qui avoit repris son assurance accoutumée, et faisoit remarquer à Sir Thomas le goût et la convenance avec lesquels l’arrangement du théâtre avoit été exécuté. Il ne s’en tint pas là, et accompagnant Sir Thomas au sallon, il reprit le sujet que celui-ci auroit voulu écarter, et dit précisément tout ce qu’il auroit fallu taire. Les regards de Sir Thomas, qui se portoient alternativement sur ses fils et sur ses filles, disoient assez ce qu’il pensoit. Fanny se tenoit à l’écart, mais elle n’interprêtoit