Page:Austen - Love & Freindship and other early works.djvu/194

Cette page n’a pas encore été corrigée


Je suis convaincu que je les ai strictement mérités. J'ai assassiné mon père très tôt ma vie, j'ai depuis assassinée ma mère, et je vais maintenant assassinée ma sœur. j'ai changée ma religion si souvent que maintenant je n'en ai pas idée. J'ai été blessée public pour ces derniers douze ans ; et j'ai forgé ma propre volontée. En bref, il n'y a presque pas de crime que je n'ai pas fait. Mais je vais maintenant changée. Le colonel Martin des gardes à cheval, ma payée ses adresses, et nous devons nous marier dans quelques jours. Comme il y a quelque chose de singulier dans notre Cour, je vais vous en rendre compte. Col: Martin est le deuxième fils de feu Sir John Martin qui est mort immensément riche, mais en léguant seulement cent mille livres avec trois jeunes enfants, a laissé la majeure partie de sa fortune, environ huit millions à l'heure actuelle monsieur Thomas. le colonel a vécut assez content pendant près de quatre mois quand il a pris dans sa tête l'idée obtenir l'ensemble du domaine de son frère aîné. Un nouveau testament a été forgé et le colonel la dit au tribunal, mais personne ne jurerait a avoir le droit sauf lui-même, et il a juré que personne ne l'a cru. À ce moment où je passais par la porte de la Cour, et a été invité par le juge qui