Page:Austen - Love & Freindship and other early works.djvu/151

Cette page n’a pas encore été corrigée



PREMIÈRE LETTRE

d'une mère à son amie.

MES enfants commencent maintenant à réclamer toute mon attention d'une manière différente de celle qu'elles ont eut jusque la, car elles sont maintenant arrivées à cet âge ou il est nécessaire pour eux de devenir familier avec le monde. Ma fille Augusta a 17 ans et sa sœur a à peine un mois de moins. Je me flattes de leur éducation, elle a été telle qu'elle n'auront pas honte lors de leur apparition dans le monde, et qu'elles ne vont pas avoir honte de leur éducation, j'ai toutes les raisons de le croire. En effet, elles sont douces, de bonnes filles, Sensible mais non affecté, Accomplies facilement. Vivantes et tendres. Comme leur progrès dans tout ce qu'elles ont appris a été toujours pareil, je suis prêt à oublier la différence d'âge, et de les présenter ensemble en public. Ce soir est fixé leur première entrée dans la vie, nous devons boire du thé avec Mme Cope et sa fille. je suis content si on rencontre personne, car pour l'amour de mes filles, il serait gênant pour elles de voir beaucoup de personnes le premier jour. Mais nous devons procéder par degrés. Demain, la famille de M. Stanly va boire du thé avec nous, et peut-être le