Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/89

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Ce système annonce la fraude et l’hypocrisie, l’espionnage et la trahison. Venir parmi nous avec l’apparence de la candeur et de l’ingénuité, et avoir formé entre eux une ligue pour nous éprouver tous ! c’est abominable ! Pendant tout l’hiver et tout le printemps, nous avons été trompés, nous croyant de pair en vérité et en honneur, avec deux personnes au milieu de nous, qui se sont établies juges de nos sentimens, de notre façon de penser sur elles deux, et qui ont pu se communiquer des paroles que nous n’avions pas intention de leur faire connaître. Tant pis pour elles, si elles ont entendu quelque chose de désagréable ! »

« Quant à moi je ne le crains pas, car je n’ai jamais dit à l’une ce que j’aurais voulu cacher à l’autre. »

« Vous êtes fort heureuse, car la petite méprise que vous fîtes de soup-