Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/76

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


avez besoin de moi, je ne serai pas loin. »

Emma lui entendit dire à sa femme, quoiqu’il lui parlât à l’oreille :

« J’ai tenu ma parole, elle n’a pas la moindre idée… »

Madame Weston avait l’air d’être si indisposée et si troublée, que l’inquiétude d’Emma en augmenta, et lorsqu’elles furent seules, elle dit avec vivacité : « Qu’avez-vous, ma chère amie ? Il vous est arrivé quelque chose de très-désagréable, à ce que je vois. Faites m’en part sur-le-champ. J’ai été dans la plus vive inquiétude depuis Hartfield jusqu’ici. Toutes deux nous n’aimons pas d’être tenues en suspens. Vous vous trouverez soulagée en me confiant vos chagrins, de quelque nature qu’ils soient. »

« En vérité, vous n’avez pas la moindre idée ? dit madame Weston, d’une