Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/283

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dessus, il nomma en riant M. Dixon, après avoir annonce le retour des Cambell. Emma rougit et lui défendit de prononcer ce nom-là devant elle ; car, dit-elle, je n’y puis songer sans honte.

« C’est moi seul qui mérite d’en être honteux. Mais est-il possible que vous n’ayez eu aucun soupçon ?

« Je veux dire dans les derniers temps, dans la première quinzaine, je sais que vous n’en aviez pas. »

« Je n’en ai jamais eu, je vous assure. »

« Cela me paraît bien étonnant. J’ai été bien prêt de tout avouer ; j’aurais bien fait. Mais quoique je me conduisisse mal, et que je n’y aie rien gagné, je le sentais et continuais. J’aurais beaucoup mieux fait de vous mettre dans notre confidence, et de vous dévoiler notre secret. »

« Vos regrets, maintenant, sont inutiles, dit Emma.