Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/276

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pas d’autre ; ainsi je vous invite à me répondre catégoriquement. Êtes-vous bien sûr que vous avez une parfaite connaissance des termes où en sont Henriette et Robert Martin ? »

« Je suis très-certain, répondit-il distinctement, qu’il ma dit qu’elle l’avait accepté. Qu’il n’y avait aucun doute, aucune incertitude à ce sujet. Je puis en donner des preuves irrécusables, c’est qu’il m’a demandé ce qu’il devait faire pour connaître ses parens ou ses amis, ne connaissant que madame Goddard à laquelle il pût s’adresser pour les découvrir. Je fus en cela de son avis, et il m’a assuré qu’il ferait tout son possible pour la voir dans la journée, aujourd’hui même. »

« Je suis on ne peut pas plus satisfaite, répartit Emma, en lui souriant gracieusement, et je leur souhaite beaucoup de bonheur à tous les deux. »