Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/145

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


présentait à elle était menaçante ; elle ne voyait aucune possibilité de l’éviter, ni même de la rendre plus supportable. Si ce malheur arrivait, ce ne pouvait être que parmi sa société. Hartfield allait devenir désert ; et qui l’aiderait dorénavant à consoler son père, dont la situation de corps et d’esprit ne pouvait qu’empirer ? Le souvenir de ses propres infortunes lui rendrait cette tâche difficile à remplir.

L’enfant qui allait naître à Randalls, deviendrait pour madame Weston un lien qui occuperait son esprit et son cœur, et diminuerait nécessairement l’amitié qu’elle avait pour elle. Ils la perdraient, et très-probablement son mari aussi.

Frank Churchill ne viendrait plus parmi eux, et mademoiselle Fairfax quitterait probablement Highbury. Ils se marieraient, et sans doute s’établi-