Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/11

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



« C’est la même chose, je ne puis avoir le commandement de moi-même, sans motif. Je suis à vos ordres, que vous parliez ou non. Vous pouvez toujours être avec moi. Vous y serez éternellement. ? »

« À dater d’hier à trois heures mon influence peut avoir commencé, et pas plus tôt, autrement vous n’auriez pas été de si mauvaise humeur. »

« Hier à trois heures ! Je croyais avoir eu l’honneur de vous voir pour la première fois en février dernier. »

« Il n’y a certainement rien à répondre à un propos aussi galant, mais (baissant la voix) il n’y a que nous qui parlions, et c’est un peu trop fort, de dire des fadaises pour amuser sept personnes qui gardent le silence. »

« Je n’ai nulle honte de ce que je dis, répliqua-t-il avec une impudence rare.