Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/107

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sister. Cependant, je ne suis pas plus à plaindre à présent, que si je ne m’étais attachée à l’autre personne. Il est possible. »

Elle s’arrêta. Emma ne pouvait pas parler.

« Je ne suis pas surprise, mademoiselle Woodhouse, reprit-elle, que vous trouviez une grande différence entre eux, par rapport à moi ou à un autre. Vous jugerez sans doute que l’un est cent millions de fois plus élevé au-dessus de moi, que l’autre. Mais j’espère, mademoiselle Woodhouse, que supposé… Que si… Surprenant ! comme cela paraîtrait… Et vous savez que ce sont vos propres paroles. Des choses plus étranges sont arrivées. On a vu des mariages plus disproportionnés qu’entre M. Frank Churchill et moi ; et il semblerait, d’après vous, qu’on a vu de ces mariages. Si j’étais