Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/510

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



« Mais vous savez qu’elle était son intime amie. »

« Pauvre consolation, dit Emma en riant : pour moi je préférerais qu’on fît cette distinction à une étrangère plutôt qu’à mon intime amie. Avec une étrangère cela arriverait rarement ; mais d’avoir toujours près de soi une amie qui fait tout mieux que soi-même, cette idée est insoutenable ! »

« Pauvre dame Dixon ! Je suis enchantée qu’elle soit allée s’établir en Irlande. »

« Vous avez parfaitement raison, ce n’était pas trop flatteur pour mademoiselle Campbell ; mais, en vérité, elle ne paraissait pas en souffrir. »

« Tant mieux ou tant pis, je ne sais lequel. Mais soit chez elle, douceur des caractère ou simplicité, extrême amitié ou défaut de sensibilité, il y avait une autre personne qui devait en