Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/484

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pléter le panégyrique de sa belle-mère, il se récria sur l’étonnement que lui avaient causé sa jeunesse et sa beauté.

« J’étais préparé, ajouta-t-il, à trouver de l’élégance et des manières agréables, mais je confesse que tout considéré, je m’attendais à voir une femme d’assez bonne mine, d’un certain âge, et non pas une jeune et jolie femme, dans madame Weston. »

« Vous ne pouvez trop parler des perfections de madame Weston, dit Emma, si vous pouviez soupçonner qu’elle n’ait que dix-huit ans, je vous écouterais avec plaisir ; mais elle se fâcherait sérieusement si elle savait tout ce que vous avez dit d’elle. Gardez-vous de lui laisser imaginer que vous avez dit qu’elle était jeune et jolie. »

« Je me flatte que je saurais mieux me conduire, répliqua-t-il, soyez certaine (lui faisant un salut galant) que