Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/389

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sur celle de sa mère et enfin les pressa d’accepter des gâteaux, que madame Cole qui était venue leur faire une visite de dix minutes, mais qui avait eu la bonté de rester plus d’une heure avec elles, s’était laissé persuader de goûter, les avait trouvés excellens, et qu’ainsi elle espérait que mademoiselle Woodhouse et mademoiselle Smith leur feraient le plaisir d’en accepter. En nommant les Cole, il était certain qu’on parlerait de M. Elton. Il y avait une grande intimité entre lui et cette famille, et il avait donné de ses nouvelles à M. Cole depuis son départ. Emma savait d’avance ce qui allait arriver ; on leur raconterait le contenu de la lettre : combien de temps il y avait qu’il était parti : les nombreuses compagnies qu’il fréquentait ; l’accueil flatteur qu’il recevait partout où il se présentait ; le nombre de personnes