Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/336

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


un présomptueux ; aussi elle répliqua très-brusquement :

« Il m’est impossible d’avoir aucun doute maintenant, vous vous êtes expliqué trop clairement. M. Elton, je ne puis vous exprimer mon étonnement. Après la conduite que vous tenez avec mademoiselle Smith, depuis un mois, et dont j’ai été témoin, après avoir journellement observé les attentions infinies que vous aviez pour elle, vous osez vous adresser à moi : c’est une légèreté de caractère que j’aurais cru impossible ! Croyez-moi, monsieur, je suis éloignée, très-éloignée d’être flattée des sentimens que vous me montrez. »

« Grand dieu ! s’écria M. Elton, que signifie tout cela ? Mademoiselle Smith ! Jamais de ma vie je n’ai pensé à mademoiselle Smith, et n’ai jamais eu d’attention pour elle, que parce qu’elle