Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/335

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ne peut pas plus extraordinaire ! Je ne puis l’attribuer qu’à l’état où vous êtes ; vous n’êtes plus le même homme, autrement vous ne me parleriez pas à moi, ni d’Henriette, comme vous le faites. Ayez assez de pouvoir sur vous-même, pour n’en pas dire davantage, et j’oublierai tout. »

M. Elton avait assez bu pour être en gaîté, mais pas assez pour perdre le jugement. Il savait très-bien ce qu’il faisait, et ayant protesté contre ses soupçons, comme lui étant injurieux, et parlé légèrement du respect qu’il avait pour mademoiselle Smith, comme son amie, il s’étonna qu’on en eût fait mention. Alors il reprit son sujet, parla encore avec force de sa passion, et demanda de la manière la plus pressante une réponse favorable.

Elle le prit alors moins pour un homme ivre que pour un inconstant et