Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/331

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tre purent lui dire, ne put prévenir une autre attaque de peur, occasionnée par la vue de la neige qui venait de tomber, et parce que la nuit était plus noire qu’il ne s’y était attendu.

Il craignait de faire un mauvais voyage, et que la pauvre Isabelle ne fût mécontente. Venait ensuite la pauvre Emma, qui serait obligée de rester derrière, dans la seconde voiture. Il ne savait pas trop à quoi se déterminer. Il fallait rester le plus près les uns des autres que possible. On parla à Jacques, et il eut l’ordre d’aller très-doucement et d’attendre la seconde voiture. Isabelle monta avec son père ; M. Jean Knightley, oubliant qu’il n’était pas de cette partie-là, s’élança dedans après sa femme, tout naturellement, et Emma, escortée par M. Elton, à la seconde voiture, trouva qu’on fermait légalement la portière sur eux