Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/308

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de sa table, pour lui dire : « Il ne faudrait que deux personnes de plus pour que le nombre des convives fût juste ce qu’il doit être. Je désirerais avoir deux personnes de plus, votre jolie petite amie mademoiselle Smith et mon fils ; alors, je dirais : nous sommes complets. Je ne crois pas que vous m’ayez entendu dans le salon lorsque j’annonçais que nous attendions Frank ? J’ai reçu une lettre de lui ce matin, dans quinze jours il sera ici. »

Emma lui répondit qu’elle l’en félicitait de tout son cœur, qu’elle pensait, comme lui, que la présence de M. Frank Churchill et de mademoiselle Smith rendrait la partie complète. « Dès le mois de septembre dernier, continua M. Weston, son désir était de nous venir voir, il en parlait dans toutes ses lettres ; mais il n’est pas maître de son temps, il doit plaire à