Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/28

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


peu de figures alongées. Oh ! non, nous avons tous senti que nous ne nous éloignions les uns des autres que d’un demi-mille, et que nous nous verrions tous les jours. »

« La chère Emma supporte tout si bien, dit son père. Mais, M. Knightley, elle regrette infiniment la perte de mademoiselle Taylor, et ]e suis certain qu’elle la regrettera plus qu’elle ne pense. »

Emma tourna la tête, ne sachant si elle devait pleurer ou sourire.

« Il est impossible que la perte d’une telle compagne n’affecte pas Emma, dit M. Knightley ; nous ne l’aimerions pas autant que nous l’aimons, si nous pouvions le supposer. Mais elle sait combien ce mariage est avantageux à mademoiselle Taylor ; elle sait combien il doit être agréable, à l’âge qu’elle a, d’être établie dans sa propre maison,