Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/273

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de consulter la carte. Je vous verrai, je l’espère, demain à l’abbaye ; nous l’examinerons ensemble, et vous me donnerez votre opinion. »

M. Woodhouse fut sensiblement piqué des termes un peu durs dont on s’était servi envers son ami M. Perry, à qui, en effet, sans le savoir, il devait partie de ses sensations et des expressions dont il se servait ; mais ses filles, par leurs attentions délicates, amortirent graduellement l’impression qu’avait faite le discours de M. Jean Knightley ; et la prévoyance de l’aîné, ainsi que la modération du cadet, prévinrent le mal qui pouvait en arriver.


―――――