Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/20

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Et vous n’êtes jamais de mauvaise humeur, ma chère Emma. »

« Combien nous leur ferons de visites, et combien de fois ils viendrontchez nous ! Nous serons toujours les uns chez les autres ! C’est à nous de commencer, nous leur devons une visite de noces ! »

« Mais, ma chère, comment pourrai-je aller si loin ? Randalls est si éloigné, que je ne saurais faire à pied la moitié autant de chemin. »

« Non, papa, personne n’a jamais pensé que vous iriez à pied. Nous irons en voiture. »

« En voiture ? mais Jacques n’aimerait pas d’atteler pour une si petite course ; et puis où mettrons-nous les chevaux pendant notre visite ? »

« On les mettra dans l’écurie de M. Weston ; vous savez, papa, que c’est une affaire arrangée. Nous en