Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/156

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


est donc plus idiote que je ne l’aurais cru ; à quoi pense cette folle ? »

« Oh ! certainement, s’écria Emma, il est toujours incompréhensible à un homme qu’une femme puisse jamais refuser une offre de mariage. Un homme s’imagine qu’une femme est toujours prête d’accepter le premier qui la demandera. »

« Galimatias ! Aucun homme n’a de telles idées. Mais qu’est-ce que tout cela signifie ? Henriette Smith refuser Robert Martin ? C’est une folie, si elle l’a fait ; mais je me flatte qu’on vous a trompée. »

« Je l’ai vu hier, rien n’est plus clair. »

« Vous avez vu sa réponse ! Vous l’avez écrite vous-même. Emma, c’est votre ouvrage, vous lui avez persuadé de le refuser. »

« Et si je l’avais fait, ce que néan-