Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/148

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



« Mon cher monsieur, ne me regardez pas comme étranger. »

« Je vous laisse un excellent substitut dans ma fille ; Emma aura beaucoup de plaisir à vous tenir compagnie. C’est pourquoi je vous prie de recevoir mes excuses, et je vais faire mes trois tours, ma promenade d’hiver. »

« Vous ne sauriez mieux faire, monsieur. »

« Je vous aurais prié de m’accompagner, M. Knightley ; mais je marche lentement, mon pas vous ennuierait, et d’ailleurs vous avez une autre longue promenade pour vous rendre à l’abbaye de Donwell. »

« Je vous remercie, monsieur, je vais me retirer dans un instant ; et je pense que le plus tôt que vous partirez pour votre promenade, ce sera le mieux. Je vais vous chercher votre re-