Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/131

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pas grossiers. Cette lettre, Henriette, (en la lui rendant) vaut mieux que je ne m’y attendais. »

« Fort bien ! dit Henriette, toujours dans l’attente d’une réponse, fort bien ! Mais que dois-je faire ? »

« Ce que vous devez faire ! Sur quoi ? Est-ce au sujet de la lettre ? »

« Oui. »

« Mais, quel doute pouvez-vous avoir ? Il faut y répondre, et le plus tôt possible. »

« Oui, mais que lui dirai-je ? ma chère demoiselle Woodhouse, dites-moi votre avis. »

« Oh ! non, non ! la lettre doit être entièrement de vous. Je suis persuadée que vous vous en tirerez à merveille. Les expressions dont vous vous servirez seront, je n’en doute point, claires et précises, ce qui est le plus essentiel. Votre intention doit être