Page:Austen - La Famille Elliot T1.djvu/70

Cette page a été validée par deux contributeurs.


l’erreur par le terme de gentilhomme ; j’ai cru que vous me parliez d’un homme comme il faut. Ces Wentworth sont moins que rien ; ils sont tout-à-fait inconnus, et n’ont rien à faire avec l’illustre famille Strafford, quoiqu’ils aient, je ne sais pourquoi, le même nom ; on devrait défendre ces abus de noms semblables entre la noblesse et la roture. Vous dites donc que la femme de l’amiral était une miss Wentworth, c’est peu de chose, je vous assure. »

Comme M. Shepherd s’aperçut que cette relation des Croft ne plaisait pas à sir Walter, il n’en parla plus, mais il insista avec zèle sur toutes les circonstances en leur faveur, pesant surtout avec adresse sur ce qu’ils se trouveraient honorés et heureux d’être les locataires de sir Walter Elliot, sur la haute idée qu’ils se faisaient de Kellinch-Hall, sur le goût avec lequel tout devait y être arrangé, sur leur désir de le maintenir, sur leur reconnaissance d’être préférés, enfin sur tout ce qui pouvait flatter le vain propriétaire.

Il y réussit ; et, malgré la répugnance de sir Walter de faire à quelqu’un l’honneur de lui permettre d’habiter sa maison en en payant un loyer énorme, il consentit que Shepherd