Ouvrir le menu principal

Page:Augier - Théatre complet, tome 7.djvu/9

Cette page n’a pas encore été corrigée


JEAN DE THOMMERAY


ACTE PREMIER


La cour d’honneur du château de Thommeray, moitié château, moitié ferme. Au fond, l’entrée principale en forme de guichet, sous un pavillon à tourelles revêtues de lierre. – A gauche, l’habitation plus moderne, précédée d’un large perron et reliée au pavillon du fond par une grange. – Sur la scène, à droite, de~ tables rustiques couvertes de gobelets et de pichets. – Un tonneau au fond.

SCENE PREMIÈRE

LE COMTE, SYLVAIN, puis LA COMTESSE.

LE COMTE, entrant par le fond, s’atresMnt à Sylvain qui traverse la scène.

C’est toi, Sylvain ! Tout est-il prêt pour recevoir nos métayers ?

SYLVAIN.

Voyez vous-même, monsieur le comte; les pichets sont pleins jusqu’au bord, et, (Montrànt le tonneau.) quand ils seront vides, voilà de quoi les remplir de nouveau.

LE COMTE.

Pten avisé! Les gars n’ont pas encore paru !