Ouvrir le menu principal

Page:Augier - Théatre complet, tome 5, 1890.djvu/321

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ACTE DEUXIÈME


Un petit salon chez la marquise.


Scène première

TENANCIER, ALINE.



Aline, entrant par la gauche.

Les enfants ne sont pas encore prêts.


Tenancier, assis à droite.

Eh bien, attendons ces messieurs. En quoi les déguise-t-on aujourd’hui ?


Aline.

En Russes. Ils sont charmants avec leurs petites bottes.


Tenancier.

Aujourd’hui en Russes, hier en Écossais, demain en Espagnols… Je pense qu’au carnaval on les habillera en Français. De mon temps, on ne faisait pas tant de frais pour les bambins, et ils ne s’en portaient que mieux.