Ouvrir le menu principal

Page:Augier - Théatre complet, tome 5, 1890.djvu/110

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Maximilien.

Pardon, monsieur, je viens de terminer un travail qu’attend M. Maréchal et que je vais lui porter.

Il salue et sort.



Scène IX

LE COMTE, seul.


Hum ! est-ce que mon mariage interromprait un petit roman ? Je suis plus défiant que je n’en ai l’air, moi ! Ce monsieur qui n’a pas besoin d’être consolé, qui pratique le pardon des injures, qui quitte sa place au moment où mademoiselle Fernande se marie… Elle est sortie rouge comme une cerise sur un mot… probablement à double entente. Hum ! je n’aime pas tout ça, moi ! J’en parlerai au marquis.

Un domestique introduit la baronne.



Scène X

LE COMTE, LA BARONNE.



Le Comte, à part.

Ciel ! la baronne !


La Baronne.

Vous, monsieur le comte ? et seul ? Pourquoi m’a-t-on introduite ici ?