Ouvrir le menu principal

Page:Auclert - Le vote des femmes, 1908.pdf/85

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



REVENDICATION DES FEMMES EN 1789


En voyant proclamer l’égalité des droits entre le seigneur et le vassal, le noir et le blanc, les femmes réclamèrent l’égalité des sexes. Elles adressèrent pétitions sur pétitions pour demander l’abrogation des privilèges masculins, la cessation de l’abus qui les empêchait de siéger à l’Assemblée Nationale, à l’Assemblée Constituante, à l’Assemblée Législative.

Les femmes firent déposer sur le bureau de l’Assemblée Nationale ce projet de décret :

L’Assemblée Nationale[1] voulant réformer le plus grand des abus et réparer les torts d’une injustice de six mille ans décrète ce qui suit :

« 1° Tous les privilèges du sexe masculin sont entièrement et irrévocablement abolis dans toute la France ».

« 2° Le sexe féminin jouira toujours de la même liberté, des mêmes avantages, des mêmes droits et des mêmes honneurs que le sexe masculin. »

  1. Amédée le Fanre, « Le socialisme pendant la révolution ».