Ouvrir le menu principal

Page:Auclert - Le vote des femmes, 1908.pdf/138

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
130
LE VOTE DES FEMMES

droit électoral dérivait de l’obligation d’être contribuable.

La Constitution de 1791 a d’ailleurs été abrogée par celle de 1848, dont la Cour de cassation n’a pas parlé, parce que justement, elle nous est favorable, puisqu’elle déclare que « la souveraineté réside dans l’universalité des Français, que cette souveraineté est inaliénable, qu’aucun individu, ni aucune fraction d‘individu ne peut s’en attribuer l’exercice ».

Les juges de la Cour de cassation n’ignorent point que les hommes ne peuvent s’approprier les droits des femmes ; pourtant, ils nous ont demandé de trouver un texte législatif autorisant les femmes à voter.

Indiquez vous-mêmes, messieurs les juges, un texte législatif interdisant aux femmes de voter.