Ouvrir le menu principal

Page:Auclert - Le vote des femmes, 1908.pdf/11

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LE VOTE DES FEMMES




LE SIMULACRE DU SUFFRAGE UNIVERSEL


Le suffrage des femmes, c’est l’utilisation de l’intégralité de l’intelligence et de l’énergie de la nation, pour réaliser son mieux être.


Tout le monde connaît le monument élevé au promoteur du suffrage dit universel. Qui n’a vu, place Voltaire, Ledru-Rollin et son urne ?

Aux jours glacés de l’hiver, comme en l’été brûlant, des hommes à la figure have et ravinée, aux loques trouées laissant apercevoir la peau, aux souliers percés qui montrent les pieds nus, s’appuient, exténués et faméliques à la grille qui entoure le monument.

Quels sont ces malheureux, sans gîte, sans travail et sans pain ?

— Ce sont des souverains !

— ?

— Oui, des souverains… intermittents.