Page:Asselin - 1917-12-18 - 06M CLG72B1 29 7 18-12-1917.djvu/3

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Papa a x une chambre à lui ; x celle qui est marquée d’une croix. Il a un lit en fer, une commode, une tablette, une petite glace, 5 crochets, un poêle, un seau à charbon, un seau à vidanges, un broc, une cuvette, un balai, un tisonnier, un store à cordon, une ampoule électrique, une chaise, une grande table sur chevalets avec une couverture pour tapis.

Papa est toujours à sa chambre, excepté le soir, alors qu’il joue aux cartes pendant une heure ou deux, x et les mercredi et samedi après-midi, alors qu’il va à cheval. Quelquefois aussi il va faire une marche dans les bois – car le camp est dans les bois, à un mille et demi des villages les plus rapprochés, qui sont witley et milford.

Dans ce pays il y a beaucoup de brume. D’abord en Angleterre il y a souvent de la brume, mais il y en a surtout dans les régions marécageuses et, aux environs du camp, il y a toute sorte de petits étangs et de jolis ruisseaux. xx M. DeSerres a a été se XXX dû faire mettre une charrue à sa motocyclette pour pouvoir couper la brume. Moi, quand je vais faire une marche, si la fatigue me gagne, je me fais un beau petit banc avec de la brume. Au retour, j’ai assez de brume dans les cheveux, dans les oreilles, dans les yeux, pour me chauffer toute la journée, car le poêle, qui n’est pas bien fin, croit que c’est de la fumée. Il y a de très gros arbres dans les champs : j’en ai xx vu un l’autre jour qui avait dix pieds de