Page:Arnould - Anecdotes inédites sur Malherbe, 1893.djvu/10

Cette page a été validée par deux contributeurs.





À MON PÈRE

MONSIEUR ARNOULD BALTARD

CHEVALIER DE LA LÉGION D’HONNEUR