Page:Arnaud - Dictionnaire historique universel, 1830.djvu/181

Cette page n’a pas encore été corrigée


ARABES ANCIENS. LESanciens Arabes avaient des princes particuliers qui les gouvernaient, et qui donnaient même à leurs voisins des secours considérables contre leurs ennemis. Les’historiens nous apprennent que ces princes furent vaincus par les Égyptiens, par les Perses, et par les rois d’Assyrie. Alexandre-le-Grand soumit aussi les Arabes. Hiérotinus l’un de leurs rois eut jusqu’à six cents enfans de diverses femmes. Il se rendit très-puissant dans le temps que les successeurs d’Alexandre se faisaient la guerre. Ceux qui régnèrent après lui se maintinrent en cet état. Ilircan, roi des Juifs, implora le secours d’Arétas, roi des Arabes. Quelque temps après, Aristobule défit Arétas et Hircan. Abodas succéda à Arétas. C’est contre Silleus, qui régna après lui, qu’Hérode-le-Grand fit la guerre. A Silleus succéda Enée Aritas, qui fut nommé par Auguste, car déjà les Romains étaient maîtres de ce pays ; mais leur conquête ne s’acheva que sous Trajan. Les Arabes se révoltèrent souvent contre les