Ouvrir le menu principal

Page:Arnaud - De la frequente communion, 1643.djvu/419

Cette page n’a pas encore été corrigée


leurs offenses venielles, lors principallement qu’ils desirent s’approcher du saint autel. Certes quand je considere ce que Saint Hierosme escrit de la penitence continuelle que Sainte Paule faisoit pour ces sortes de pechez, je ne puis m’empescher de la rapporter en cet endroit, pour monstrer l’extreme soin qu’ont les ames saintes de se purifier de leurs moindres fautes par de grandes satisfactions. Cette illustre romaine, qui n’avoit esté toute sa vie qu’un exemple rare de chasteté, ne laissoit pas de se traitter avec autant de rigueur, que si elle eust esté la plus criminelle du monde. (...).