Ouvrir le menu principal

Page:Arnaud - De la frequente communion, 1643.djvu/409

Cette page n’a pas encore été corrigée


extrémement estimé ; c’est du Saint Prestre Avila, qui parle de cette sorte de la conduite qu’on doit tenir envers les ames, pour ce qui est de la communion, dans une lettre escrite à un directeur. (...).