Ouvrir le menu principal

Page:Arnaud - De la frequente communion, 1643.djvu/379

Cette page n’a pas encore été corrigée


par la production de quelques peres des siecles precedents, que la doctrine qu’ils attaquoient, estoit celle que ces saints evesques avoient suivie, comme l’ayant receuë des apostres.

C’est par elle que Saint Augustin renverse les pelagiens, lors qu’apres avoir cité quelques peres, qui condemnoient leurs erreurs ; (...).

C’est par elle que Saint Epiphane confond les arriens avec presque les mesmes paroles ; (...).

C’est par elle que S Athanase terrasse l’impieté des arriens ; (...) ?

C’est par elle que S Cyprien a maintenu le meslange de l’eau avec le vin dans le calice, contre certains novateurs de son temps.

C’est par elle que le mesme saint s’est opposé à deux sortes de personnes, qui ruïnoient la penitence par des voyes toutes contraires.