Ouvrir le menu principal

Page:Arnaud - De la frequente communion, 1643.djvu/340

Cette page n’a pas encore été corrigée


Voyons maintenant si ceux que vous poussez à communier reellement, sont capables seulement de cette communion spirituelle. Demandons à S Paul, qui est celuy qui est uny avec Jesus-Christ et devenu un mesme esprit avec luy ? Et il nous respondra, (...), demeure-t’il attaché à Dieu ? C’est à dire, celuy qui est attaché par un amour extraordinaire au plus grand ennemy de Dieu, demeure-t’il attaché à Dieu par amour ? Ainsi nous voyons, que ceux que vous jugez dignes de participer au sacrifice, ne sont pas seulement dignes d’y assister, et d’ouïr la sainte messe, selon la doctrine du concile ; puis qu’ils ne sont pas en estat de communier spirituellement, et que le concile suppose, que les fidelles qui entendent la messe sont en cét estat.