Ouvrir le menu principal

Page:Arnaud - De la frequente communion, 1643.djvu/266

Cette page n’a pas encore été corrigée


Chapitre 11


sentimens de Saint Cyprien touchant la penitence et la frequente communion.

si vous aviez quelque connoissance de l’antiquité, vous n’allegueriez pas ce livre de la cene du seigneur, comme un ouvrage de Saint Cyprien ; quoy qu’il ne contienne rien, qui ne vous condamne : et le nom seul de ce grand saint, vous feroit trembler en parlant de cette matiere : n’y ayant point de pere, qui soit plus propre à vous faire voir la difference que l’on doit mettre entre la communion des justes et innocens , et celle de ceux qui veulent revivre, apres avoir fait mourir leurs ames, par quelque offence mortelle : c’est à dire des penitens .

Il faudroit transcrire une grande partie de