Ouvrir le menu principal

Page:Aristophane, trad. Talbot, 1897, tome 1.djvu/82

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




LES CHEVALIERS


(L’AN 425 AVANT J.-C.)




Les Chevaliers sont dirigés contre le démagogue Cléon qui s’était mis à la tête des affaires après la mort de Périclès, et qui, à la suite de son succès de Sphactérie, était devenu l’idole du peuple, personnifié dans la pièce par le bonhomme Dèmos. Le vieillard, circonvenu à la fois par Cléon, transformé en corroyeur, et par le marchand d’andouilles Agoracritos, finit par voir clair dans leur jeu. Cléon est chassé, Agoracritos, faisant amende honorable, sert consciencieusement son maître qui recouvre la jeunesse et la raison.