Ouvrir le menu principal

Page:Aristophane, trad. Talbot, 1897, tome 1.djvu/254

Cette page a été validée par deux contributeurs.



STREPSIADÈS.

Pourquoi insultiez-vous les dieux et contempliez-vous le séjour de la Lune ?...

Poursuis, frappe, détruis ! Ils ont eu bien des torts, et surtout celui que tu sais d’avoir manqué aux dieux.


LE CHŒUR.

Retirez-vous ! Le Chœur nous paraît avoir assez figuré aujourd’hui.

FIN DES NUÉES