Ouvrir le menu principal

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 8.djvu/384

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cassette, au-dessus du prix fixé. En peu de temps, Darfour était assez à l’aise ; car d’autres fonctionnaires et des particuliers s’y abonnèrent aussi ; et s’il n’eut pas un plus grand nombre d’abonnés, c’est qu’il écrivait médiocrement et que l’esprit de son journal déplut au public[1].


Le 14 août, en même temps que le Président d’Haïti informait le sénat qu’il allait faire une tournée dans l’arrondissement de Jacmel, il publia un nouvel ordre du jour pour féliciter l’armée sur les frontières de sa mâle attitude, les gardes nationales des campagnes, de leur zèle, pendant que la présence de Christophe à Sain-Marc faisait croire à une prochaine attaque. Ce même acte contenait des dispositions relatives au renvoi du service militaire, des vieux soldats qu’il était temps de réformer, et des infirmes qui ne pouvaient plus continuer ce service. Par suite de cette mesure, un mois après un autre ordre du jour prescrivait un recrutement dans toute la République, pour remplacer les congédiés et compléter les cadres des corps de troupes, et une revue de solde et d’inspection des armes. Presque en même temps, un arrêté avait réorganisé la garde nationale.

À Jacmel et dans tout son arrondissement, le président reçut de tous les citoyens et des militaires l’accueil le plus empressé et le plus cordial ; il fut fêté, la ville fut illu-

  1. J’ai déjà publié ces faits dans un écrit politique, et je les affirme de nouveau, parce que Daffour et sa femme furent reçus chez mon père ; que je connais ces faits mieux que personne ; que c’est moi qui faisais prendre le papier au magasin de l’État pour travailler ensuite au journal qu’il publiait. Son premier numéro parut le 5 août, et en octobre suivant il insinuait des choses malveillantes contre le président Boyer, dans l’Éclaireur haïtien. Milscent lui en fit le reproche dans l’un des numéros de l’Abeille haïtienne, du mois de novembre.